IMG_3920.jpg

La gamme à quatre mains

Les trois

champagnes

Cette gamme a été élaborée avec l'aide de Brigitte Baroni, vigneronne, récoltante/manipulante, mère de Justin Maillard.

 

Les champagnes de cette gamme gardent cette conception de la viticulture et de l'oenologie dans leur naturalité. Le travail d'élaboration est qualitatif, suivi, constant et sain. 

Blanc de noirs

"Sa robe dorée étincelle sous l'ascension des fines bulles. Son nez légèrement noisette s'ouvre sur des agrumes et des petites notes de baies rouges sauvages. Dès l'attaque, l'équilibre résonne. Une deuxième gorgée paraît évidente afin d'apprécier ces arômes de fruits frais, d'agrumes confits et cette minéralisé persistante. Une fois dégustée, cette cuvée 100% pinot noir montre de l'élégance et une belle maturité." 

L'accord met&vin 

 

"Il paraît évident qu'il se suffit à lui-même, pour un apéritif ou bien, son charme en fera un bon compagnon de 16h."

Fifty-fifty

"Dès le nez, ce champagne est surprenant. Fini les agrumes, place aux fruits frais. La pêche danse avec les pommes : la saison a été généreuse, les fruits sont mûrs. En bouche, le Pinot semble avoir trouvé son âme-soeur avec le Chardonnay ; point anguleux, mais que de richesse et de puissance. Les fruits blancs, juteux - pêches, brugnons - se mêlent aux épices d'orient finement poivrées. Sa grande persistance aromatique imprègne ce champagne et conclu sur une rondeur des plus plaisantes." 

L'accord met&vin 

 

"Il fera merveille aux côtés de crustacés à pinces rôties ou, si vous avez le temps de cuisiner, une queue de homard, pochée dans un bouillon à la badiane, accompagné d'une purée de céleri : vous ne devriez pas être déçu !"

Rosé de saignée

"On sent une parfaite maîtrise de la vigne et de la vinification. Un nez très net, précis, mêlant la fraîcheur du terroir et la gourmandise du Pinot. Après aération, une complexité naît sur des fruits à noyaux et quelques épices. En bouche, c'est harmonieux. La structure est là, sans oublier la gourmandise. Des fruits mûrs, rouges, un côté orange sanguine, bousculent les papilles et se terminent sur de beaux amers. Une fois de plus, la maîtrise de la maturité des raisins se ressent et le dosage semble parfait !

L'accord met&vin 

 

"Si vous êtes audacieux, laissez-le s'aérer quelques minutes, le temps de sortir un joli plateau de fromages où les chèvres et les pâtes molles seront intensifiées avec ce champagne rosé. "

 
 
 

La série limitée 

Cette gamme est élaborée en petite quantité selon l'année, au gré des saisons, des climats, des affinités oenologiques et des envies gustatives. 

Cette méthode d'élaboration est ardue et donne au champagne, une certaine complexité. 

Cuvée de 800 bouteilles. 

"Un travail de qualité, un amour de la vigne et une idée saine du produit : telles sont les devises du champagne".  

228

"Des vignes calcaires qui se ressentent dans ce champagne car on a une jolie minéralité. La vinosité se ressent, un élevage assez atypique : un tiers en barrique et deux tiers en cuve. Le nez est très fruité et généreux. Des fruits, des fruits, encore des fruits : le citron, une touche d'orange confite, des notes de poire et de pomme cuite (peut-être dûes à l'élevage). Après aération, une belle floralité, assez rare, se dégage. Une belle longueur, un touché de bouche remarquable - assez caractéristique des champagnes de la maison - une très belle longueur, quelque chose d'assez pur, assez droit, pas de soufre. Les notes du nez se retrouvent en bouche : les fruits dominent avec ce côté orange amère et une jolie touche de torréfaction.   

L'accord met&vin 

 

"Un délicieux foie gras ou, si la gourmandise vous prend, un homard avec un beurre noisette sublimeront ce champagne doré"

 

©2018 by Justin Maillard